Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Christophe Verkest blog
  • Le Christophe Verkest blog
  • : Un peu de tout sur n'importe quoi. Sérieusement sans se prendre au sérieux.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 12:58

Qui veut voir ma feuille d'impôts ? Elle est pas belle ma déclaration de patrimoine? Depuis l'affaire Cahuzac , il semble souffler sur le monde politique un vent de transparence qui pousse les élus de tous bords à nous étaler leurs fiches de paye et bientôt à nous ouvrir la porte de leurs toilettes pour que l'on puisse vérifier le nombre de M2 de leur habitation.Avec comme message principal, cette volonté de montrer que "je ne suis pas si riche qu'on veut bien le croire".

Mais, même si une société où certains amassent des fortunes colossales pendant que d'autres crèvent la faim, n'est pas obligatoirement celle dont on rêve, force est de contacter qu'aujourd'hui il n'est pas illégal d'être riche. Et que l'on a le droit de faire de la politique en ayant de confortables revenus. Ce que l'on demande aux politiques ce n'est pas d'avoir des revenus modestes, c'est d'être honnête. Tout simplement. De ne ma confondre leur porte-monnaie et l'argent public, de ne pas se servir du pouvoir qui leur est conféré pour arrondir leurs fins de mois, de payer normalement leurs impôts, de ne pas tricher, de ne pas mentir. De permetttre à l'administration de vérifier réellement leurs belles déclarations et accessoirement de ne pas nous prendre pour des imbéciles.  Et de financer eux-même leurs vacances. En Suisse ou ailleurs.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 17:57

Entendons nous bien : il n'est pas question ici de balayer d'un revers de la main le principe de présomption d'innocence. Que tout le monde un jour ou l'autre oublie de respecter en fonction de ses intérêts du moment, mais ceci est une autre histoire. Non, il s'agit simplement de s'émouvoir (encore une fois si les faits sont avérés au terme de la procédure) que l'on puisse estimer que le fait de tenter de frauder le fisc en faisant circuler de l'argent liquide, à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros lorsque l'on est un (e) élu (e) ne serait pas si grave que cela. Moins grave que de blanchir sciemment  de l'argent de la drogue certes, mais gravissime quand même.

Gravissime parce qu'un élu,  qu'il soit municipal, régional ou national, se doit d'avoir une attitude exemplaire. Encore plus dans une période où l'on demande aux citoyens de se serrer la ceinture en attendant des jours meilleurs. Sinon le risque c'est d'offrir sur un plateau des arguments à ceux qui manient le dangereux discours du "tous pourris". D''ouvrir un boulevard aux extrémistes en tout genre et d'éloigner encore un peu plus les Français des isoloirs. Ben oui, c'est grave.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:48

Il y a parfois comme cela des moments où l'on a la désagréable impression que l'on vous considère comme une quantité négligeable. C'est un peu ce que doivent ressentir aujourd'hui les électeurs de la première circonscription de la Somme qui regardent d'en bas les luttes pathétiques des socialistes pour l'investiture dans ce coin du département traditionnellement acquis à la gauche. Alors certes les élections législatives ont ceci de particulier d'être un scrutin national se déroulant selon un schéma local. Où le député se veut à la fois législateur pour la France  mais aussi défenseur de son coin de territoire. Mais cette dimension nationale n'autorise pas pour autant les partis politiques à nous faire voter pour leur candidat comme on achète une boîte de conserve : en ne regardant que l'étiquette. Et ils seraient bien inspirés, parti socialiste en tête, de comprendre combien peut être blessante pour les autochtones que nous sommes cette façon de nous parachuter leurs cadres parisiens. Attitude que l'on aura tôt fait de considérer comme méprisante. Comme ci nous n'avions pas chez nous, au sein des appareils politiques locaux, des gens tout à fait aptes à exercer ces fonctions.

il ne s'agit pas à d'exacerber l'esprit de clocher, de se replier sur nous même mais de considérer que quand il s'agit de représenter un territoire, celui qui en parle le mieux, c'est celui qui y habite.

Il sera aussi difficile d'expliquer aux Samariens que l'on peut être adjointe au maire à Paris et députée à  Flixecourt et à Amiens Nord. Ce qui a autant de sens que d'être ajoint à Nice et député à Dunkerque. Ce n'est sûrement pas comme cela que l'on va réconcilier les citoyens avec la politique.

 

 

P.S. (c'est le cas de le dire !) : Je conseille aux élus parisiens de se procurer avant de venir faire campagne dans la vallée de la Nièvre, la celèbre méthode à Mimile qui leur permettra si ce n'est de parler comme nous, au moins d'essayer de nous comprendre.   (Par contre, laisser tomber les sabots, on n'en trouve plus beaucoup dans nos campagnes).

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 11:55

Un récent sondage (IPSOS/Logica business Consulting) révèle qu'un Français sur deux pense les femmes et les hommes politiques d'aujourd'hui moins sincères que ceux d'hier. Et 58% pensent que les choses se sont dégradées s'agissant "de la confusion entre les intérêts personnels et les responsabilités politiques".

Est-ce que cela veut dire pour autant que les politiques sont réellement moins sincères, ou pour parler plus directement "plus véreux", qu'avant ? Ce sondage mesure la perception qu'ont les Français de leurs élus, pas ce que sont réellement ces élus. D'abord parce qu'il est bien humain de cultiver la nostalgie et de trouver que les choses étaient mieux avant. Puisqu'avant on était plus jeune. Mais surtout il est difficile de comparer la vie politique d'aujourd'hui et celle d'il y a trente ans. Entre deux les idéologies ont été bousculées, l'Union soviétique a disparu, les régimes communistes ont fondu comme neige au soleil.  Aujourd'hui le monde occidental impose son consensus démocratique et son libéralisme plus ou moins sauvage selon les cas. Autant entre un communiste et un UDR il y avait un vrai choc des idées, de vrais choix politiques, autant aujourd'hui les frontières, au moins aux yeux de bon nombre de Français, sont plus flous entre un socialiste, un nouveau centre, un UMP...Les oppositions sont moins fondamentales. Conséquences : lorsque les électeurs sont amenés à voter, ils ont plus l'impression de voter pour un individu que pour un courant d'idées. De servir   une  carrière plutôt que de servir une cause. Et de là à penser qu'il n'y a que cette carrière qui intéresse l'élu, il n'y a qu'un pas.

 

N.B.: L'exposition médiatique actuelle, si elle sert les politiques, est aussi redoutable dans la mesure où elle ne laisse pas de côté leurs petits travers. Avant les petites combines entre amis apparaissaient peut être moins facilement au grand jour. Ceci explique aussi cela.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 15:28

Jeanne d'Arc... Et pourquoi pas Vercingétorix, Charles Martel (excellent pour le symbole !), le chevalier Bayard, le maréchal Murat ou le maréchal Foch....Entendons nous bien, voilà bien une liste de personnages tout à fait respectables dont nous aurions été bien incapables, nous même, d'épouser le destin. Mais ils ont aussi tous en commun d'être entrés dans l'histoire par des faits guerriers. Vous savez la guerre...ce truc où des hommes tuent d'autres hommes.

Et c'est bien l'occasion de reconnaître que nos manuels d'histoire d'hier (j'espère que ceux d'aujourd'hui sont différents) faisaient la part bien plus belle aux destins héroïques des champs de bataille qu'aux recherches de Marie Curie, de Pasteur ou de Léonard de Vinci qui, il est vrai, a aussi imaginé d'impressionnantes machines de guerre (Tiens si un week end vous ne savez pas quoi faire - http://www.vinci-closluce.com/  - ça vaut le détour). Bref que nous retenons plus de l'histoire le bruit des bottes et le son du canon que l'évolution sociale ou  les progrès scientifiques. Les belliqueux plus que les pacifistes.

Et choisir comme symbole Jeanne D'arc, dont l'histoire soit dit en passant reste incertaine, ne fait finalement que reproduire ce schéma. Comme les enfants français et allemands de l'entre deux guerre ont été nourris à la haine respective des uns et des autres et au nationalisme exacerbé. On a vu ce que ça a donné.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 14:37

Pour être une innovation intéressante, la primaire des socialistes a tout de même un côté casse-gueule. Ou les candidats affichent des positions franchement différentes et ça risque d'inquiéter les électeurs sur leur capacité à diriger ensemble la France. Ou leurs idées et propositions se ressemblent trop et on ne peut que s'interroger sur le nombre et la motivation des candidats. Car dans ce cas là, dans la mesure où ils proposent la même chose que leurs voisins, quel est leur moteur si ce n'est  l'ambition personnelle ?

Bon, cela dit, il est vrai que depuis le scrutin de 2007 et l'ère du bling-bling, l'ambition personnelle est aussi un argument électoral.

 

N.B. : Difficile aussi pour Martine Aubry et Ségolène Royal de dire qu'elles y pensent tous les matins en se rasant..

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 09:56

Pour tenter de maîtriser la dette, l'Etat va demander aux riches plutôt qu'aux pauvres de mettre la main au porte monnaie. Du moins c'est qu'il dit en nous présentant cette mesure comme quasi révolutionnaire alors qu'elle semble pourtant aller de soi.

Cette décision, sorte de prise de la Bastille du 21°siècle, va rapporter 200 millions d'euros au sein d'un plan qui doit nous permettre d"en économiser plus de 10 milliards. Dit comme ça déjà , la Bastille prend des allures de château de sable.

Mais quand on sait que cette mesure touche environ 10.000 foyers fiscaux, et donc des tranches très très élevées de revenus, un rapide calcul permet de situer "l'effort" des riches à environ 20.000 euros en moyenne.

Ca paraît difficilement concevable vue de notre compte en banque de Français moyen, mais 20.000 euros chez ces gens là c'est aussi indolore que les quelques pièces jaunes qu'on laisse dans la soucoupe du bistrot en guise de pourboire pour le serveur. En tout cas beaucoup plus indolore que les 100 à 200 euros de charges supplémentaires auxquels des foyers modestes vont obligatoirement devoir faire face. Alors pour l'effort, vous repasserez.

Dites les riches vous n'auriez pas en plus  un petit ticket restaurant ? C'est pour aller au Fouquet's.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 10:18

La binationalité a été (re) projetée, violemment, sur le devant de la scène. Quelques mois après la polémique qui a touché la fédération française de football. Dans cette affaire finalement le scandale ce n'était pas qu'une fédération sportive se penche un jour sur sa formation en se posant cette question : "Est-il normal de dépenser de l'argent et du temps pour des jeunes qui risquent au final de sortir de notre système pour porter les couleurs d'un autre pays ?". Non ce n'est pas scandaleux de se poser cette  question, ça paraît même logique. Ce qui peut être scandaleux par contre c'est le type de réponse que l'on y apporte. Et procéder à une sélection en fonction des origines et de la situation civique fait évidemment partie de ces réponses à bannir. A une telle question mieux vaut répondre en s'en posant d'autres : "Que faire pour être suffisament attractif afin que les jeunes que nous formons choisissent, in fine, de rester dans notre système ? Quelles valeurs inculquer pour leur donner l'envie, quitte à ce que la concurrence soit plus rude qu'ailleurs, de porter le maillot de l'équipe de France plutôt qu'un autre ?"...

Cette question pourrait se poser de la même façon pour la vie politique. Imaginons une femme ou un homme issu de l'immigration et bénéficiant d'une double nationalité qui choisirait de s'engager dans la vie politique française, qui accepterait  la concurrence parfois violente qui y règne, et irait même jusqu'à se lancer dans l'élection la plus importante de notre pays, l'élection présidentielle..N'y aurait-il pas là un signe fort de la réussite de la société française et de ses principes républicains ?

 

Enfin moi je dis ça...parce qu'on m'a rien demandé.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 10:40

Fallait-il pour autant monter ainsi sur ses ergos ? Lorsque Eva Joly s'interroge sur le défilé militaire du 14 juillet, exception européenne (avec l'Italie), ne traduit elle pas simplement un sentiment que l'on espère général : la guerre est toujours un échec (ce n'est pas moi qui le dit c'est le ministre de la défense invité sur France 2).

En rêvant à un défilé citoyen qui viendrait remplacer un défilé militaire, Eva Joly ne fait finalement qu'évoquer un monde sans guerre et donc sans armée. Et ce n'est pas manquer de respect aux malheureux militaires français qui ont laissé leur vie sur le théâtre d'opérations. Au contraire, c'est souhaiter que ceci n'arrive jamais.

Alors oui on est là dans le domaine des doux rêveurs, mais bousculer des montagnes est-ce que ça ne peut pas commencer par ces mots : I've a dream ...

Repost 0
Published by chblogacricri - dans politique
commenter cet article