Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Christophe Verkest blog
  • Le Christophe Verkest blog
  • : Un peu de tout sur n'importe quoi. Sérieusement sans se prendre au sérieux.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 17:47

Publié dans le Courrier Picard du 02/02/15

Les 140 salariés de l’entreprise Sapsa Bedding à Saleux vont perdre leur
emploi. Que l’on soit à 1143 comme chez Goodyear, à 140 ou à 7 ou 8 ;
lorsque l’on perd son emploi, c’est violent, c’est angoissant et ça fait
mal. Et face à cette nouvelle disparition de notre territoire d’un site de
production, mes certitudes de bon consommateur tricolore sont un
peu ébranlées. Certes, depuis que je sais qu’ils sont fabriqués en
France, j’achète toujours la même marque de caleçons. On place sa
bonne conscience tricolore où l’on peut. Mais avant de choisir un matelas,
ai-je consulté l’étiquette pour savoir s’il était fabriqué en Chine,
en Albanie ou à Saleux ? Me suis-je assuré, un jour, en changeant les
pneus de ma voiture, que je m’étais procuré des Goodyear sortis de
l’usine amiénoise ? Difficile dans ce domaine de faire concorder nos
actes et nos beaux discours. D’autant qu’il n’est pas facile de s’y retrouver.
Entre une Toyota fabriquée à Valenciennes et une Renault
construite en Slovénie, quelle voiture acheter pour sauver la France ?
Autant d’interrogations qui me laissent à penser que face aux profondes
mutations que connaît l’économie mondiale, il est sûrement
bien illusoire de croire que nos réflexes « made in France » apporteront
à eux seuls la solution. C’est un peu comme vouloir endiguer une épidémie
avec une boîte de pansements. Déjà, rien que cette expression,
« made in France », choisie pour promouvoir les produits fabriqués sur
notre territoire… Arrêtez-moi si je dis une bêtise, mais si je ne
m’abuse dans « made in France » sur trois mots, il y en a deux qui ne
viennent pas de chez nous. On aurait dû se méfier.

Partager cet article

Repost 0
Published by chblogacricri - dans L'imparfait
commenter cet article

commentaires