Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Christophe Verkest blog
  • Le Christophe Verkest blog
  • : Un peu de tout sur n'importe quoi. Sérieusement sans se prendre au sérieux.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 16:47
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.
Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.

Florence, Sienne, Poppi, Anghiari.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
commenter cet article
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 10:37

Belle Île, janvier 2017

Album Belle-Île
Album Belle-Île
Album Belle-Île
Album Belle-Île
Album Belle-Île
Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 17:28

La relecture des papiers de correspondants réserve parfois quelques belles surprises. Erreur dans le choix des mots ou simple faute de frappe offrent des phrases cocasses que l'on essaye d'éviter aux lecteurs du Courrier-Picard. 

Les commentaires, eux, sont de moi, sur ma page Facebook. 

 

J'ai comme titre : "Un local à l’écoute des habitants".
Quand on vous dit que les murs ont des oreilles ! (14/12/16)

 

Même le samedi... 
"Il ne rouste plus qu'à avoir le permis de construire"
Si tu restes, tu vas t'en prendre une... (26/11/16)

 

"Les jeunes ont participé à un tournoi de foot sale"
C'est du propre  (24/11/16)

 

Ah j'ai aussi un "huit clos"
L'histoire ne dit pas s'il figurait dans une lettre ouverte. (16/11/16)

 

"Une fresque peinte avec un artiste gaffeur".  Il s'appelle Gaston ? (16/11/16)

 

"400 euros d'amande" . 
Faut-il mettre la correspondante à l'amende pour avoir oublier un s ? (21/10/16)

 

Ah, celle là je l'aime bien. "J'ai déjà hébergé plus de 50 000 pommés". 
Et ils se foutaient de ta paume ?  (18/10/16)

 

"Elle a participé au concours national "La jeune poésie" à travers de l’action de la défense de la langue française". 
Effectivement, elle a besoin d'être défendue. (18/10/16)

 

Quand je lis "Les collectionneurs préparent leur bourse", je me dis, heureusement qu'ils n'en préparent qu'une... (5/10/16)

 

Je finis ma journée avec "les quatre coins du globe". (29/09/16)
Je vais essayer d'arrondir les angles.

 

Ah, j'ai, dans un cimetière, des "croix en taule". (08/09/16)
Sûrement la tombe d'un condamné à perpet'

 

Ah, ah....Le retour ! Nous avons ici un intéressant : "la Ministre de l’éructation nationale" (06/09/16)
Sa nomination a du faire du bruit.

 

"Lundi la population a été attristée d'apprendre le décès de R.M. qui avait fête ses 100 ans en 1912" (12/08/16)
Avec ça s'il n'entre pas dans le livre des records...

 

Ah, j'ai : "après une brave convalescence".. (11/08/16)
.Même si elle est brève, mieux vaut être courageux.

 

Ah, ça commence fort ce matin ! J'ai là un cycliste, Baptiste, "vice-champion de France de Kevin" (03/08/16)
Dommage pour Baptiste et Kevin que le keirin ne se dispute pas en tandem.

 

"Les bambins ont été au cinéma". (29/07/16)
Mais pourquoi sont-ils allés téter dans les salles obscures ?

 

"C'est une coutume ancestrale, crée il y a vingt ans"... (28/07/16)
Ancêtre à 20 ans, alors à 58, je n'ose même pas imaginer.

 

"De nouveaux arrivants arrivent" (26/07/16)
Et évidemment, c'est à moi que ça arrive...

 

Ah, ah..."J'ai retendu les miaulements"

Chat alors, je n'en crois pas mes oreilles. Et bien sûr, pendant ce temps-là, le chat a réentendu ses cordes vocales.(25/07/16)

 

"L'annuel barbecue (...) qui se déroule chaque année. "
Je dirais même plus : l'annuel barbecue traditonnel...(25/07/16)

Ah ah..
."le centre propose des décentes sur la Selle". 
Quand on va à la selle, la bonne éducation nous dicte effectivement la discrétion. (21/07/16)

 

Ah j'ai un intéressant "Une trentaine de concourants"... 
A mon avis, il faut être un peu con pour participer. (19/07/16)

 

Entrez avec moi dans une autre dimension.... 
"Il est mort en 1813 à Leipzig en 1913 en Allemagne". 
ça me laisse sans voix (d'outre-tombe) (17/07/16)

 

Pas de trêve estivale pour l'éditeur : 
"Les habitants ont chanté la Marseillaise puis écouté "God save the King". 
Et pendant ce temps là, la reine couine ? (17/07/16)

 

"Les coureurs sont partis pour courir 5 km de course à pied". (17/06/16)
Mon petit doigt (de pied) me dit qu'il doit être question de course.

 

La faute de frappe qui tue. "En fion d'après-midi".
C'était au cul du texte. (8/06/16)

 

"Des écoles scolaires"...Comment dire...? Un cas d'école...(3/06/16)

 

Ah j'ai "la bouse du travail".
C'est un peu vache pour les syndicats ! (20/05/16)

 

"Muscles saignants". "Saillants" nous aurait peut être permis d'éviter la boucherie. (20/05/16)

 

"La minute de silence avec la fanfare de Dreuil"...
Cette façon d'éviter les canards me laisse coi. Etait-il bien utile de la faire venir ? (9/05/16)

 

Ah là j'ai des "filets de macro" au menu. Ils doivent être gros... (20/04/16)

 

Ah, ah...."Ils ont salé un partenariat gagnant-gagnant". Sceller un accord, une action qui ne manque pas de sel. (20/04/16)

 

"Les amateurs de marche nordiste."
Pratiquent-ils la marche nordique dans les Hauts de France ? (04/04/16)

 

Ah, j'ai un canoë kanak sous les yeux. Une embarcation de Nouvelle Calédonie ? (14/03/16)

 

"Pendant le concours de manille les participants ont crié "Je coince"...
Et si tu es battu quand tu as coinché, là, ça coince aussi.(19/02/16)

 

"Le projet de crèche avait avorté". 
Sans enfant, effectivement, difficile de lui donner naissance. (6/12/16)

 

"Des parquets de serviettes hygiéniques".

Un terrain glissant...(18/12/15)

 

"Il a été blessé au niveau du coup".
Il a heureusement réussi à prendre ses jambes à son cou. (30/11/15)

 

"une parcelle de 80m2 de longueur"...Une grande surface.
 

"On se perd en conjoncture". A cause de la conjecture ? (16/11/15)

 

"A l'ordre du jour de la réunion publique : les attributs des conseillers départementaux"
Des élus qui en ont et qui le montrent ! (8/11/15)

 

" Le club peut se targuer d’être le premier club de Picardie à arriver le premier au niveau du classement général"
Bon, si l'éditeur a bien compris, ce club a du gagner quelque chose.(23/10/15)

 

"Il a été placé en gare à vue". Une erreur d'aiguillage ? (19/10/15)

 

"Elle peint sur taule". L'art peut aussi s'apprendre en prison.(23/09/15)

 

Bonne journée aujourd'hui .. "Pour enfin radier cette maladie".
Et si on ne l'éradique pas, on sera sûrement radié. (22/09/15)

 

Un classique mais on l'aime quand même : "Dans l'église, l'hôtel est réalisé de mosaïques".
Sacrifié sur l'autel de la compréhension... (21/09/15)

 

L'éditeur a dans se bagages du jour un "chanteurs et percuteurs". 
Un groupe qui ne manque pas de percussion.(20/09/15)

 

Ah, j'ai un très joli "il faut s'en cesse se mettre à jour". Et revoir son dico sans attendre.(21/08/15)

 

"Une route du poisson épurée". Et fish and chips à l'arrivée ! (19/08/15)

 

J'adore les histoires d'animaux : "Il ne savait pas sauter du fait d'un problème à sa queue"...
Des histoires sans queue, ni tête.(19/08/15)

 

Bon, celle-là c'est un classique mais on ne s'en lasse pas : "il a repris les rennes du commerce". Un cadeau du père Noël ? (18/08/15)

 

Aujourd'hui l'éditeur a lu : "des imminents spécialistes". On les attend d'une minute à l'autre... (12/08/15)

 

Aujourd'hui, l'éditeur a vu arriver "Chronologie" comme surtitre pour une ...nécrologie. D'un autre côté le chrono tourne pour tout le monde et on connaît la fin... (23/07/15)

 

L'éditeur à la chasse aux pléonasmes. Première touche du jour : "des jeux ludiques". Le jeu continue.. (22/07/15)

 

L'éditeur retrouve le charme de la relecture : "Il tire sa référence". Mais bien sûr, mon révérend... (08/07/15)

 

"Nous avons décédé de faire une pause". C'est ce qu'on appelle prendre un temps mort ? (17/03/15)

 

 "Une séance de signatures d'orthographe". Et c'est signé ? (03/03/15)

 

 "Un ébat lors du conseil municipal"..Qui sont les heureux élus ? (26/02/15)

 

"Des violences conjugales inadmissibles"...Pourquoi, il y en a des "admissibles" ? (26/01/15)

 

 "Son père est adjoint au mère"...(26/12/14)

 

"Encourager les dons pour la recherche contre le concert". Voilà un correspondant qui connaît la musique. (31/07/14)

 

Ah, ce matin j'ai un très joli "Dores est déjà" sous les yeux. C'est d'ores et déjà un bon début de semaine. (7/04/14)

 

 

Repost 0
Published by chblogacricri - dans Les petites perles
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 17:11

Publié dans le Courrier Picard le 30 mars 2015

Mauvaise surprise. À plusieurs reprises, des candidats à des émissions de téléréalité ont exprimé, dans nos colonnes, leur déception, voire leur colère, après leur expérience télévisuelle. Outre que ce besoin qu’ont de plus en plus de gens de vouloir « passer à la télé », quitte à y vendre un peu de leur âme, ne cesse de me surprendre, je les trouve un tantinet crédules. Peut-être se laissent-ils simplement abuser par ce nom de « téléréalité ». Parce que s’il y a un truc qui ne tient pas de la réalité, ce sont bien ces émissions. Déjà, souvenez-vous, la première d’entre elles consistait à enfermer dans une grande villa plusieurs jeunes personnes, pas nécessairement sélectionnées pour l’importance de leur QI, et à les filmer 24 heures sur 24. Vachement réelle comme situation. Chacun sait que l’on fait cela tous les jours. Et puis dans la vraie vie, impossible de couper au montage les moments de vie que l’on ne veut pas voir pour ne garder que les « meilleurs ». Dans la vraie vie, la rencontre avec les gens qui partagent notre quotidien n’est pas le fruit d’un casting. Celui qui tend à sélectionner les profils qui feront le buzz, qui permettront de créer de toutes pièces des psychodrames à la noix (et je reste poli). Dans la vraie vie, on n’a pas, accrochée à nos basques, une équipe de télé au moment de faire la cuisine ou de déclarer, dans le pré, sa flamme à l’élu(e) de son cœur. Bref, il n’y a rien d’étonnant à ne pas se reconnaître dans ce théâtre jamais de très bon goût. Et puis, il ne faut jamais oublier ce que nous disaient nos parents à l’époque de notre téméraire jeunesse : quand on joue avec le feu, on se brûle

Repost 0
Published by chblogacricri - dans L'imparfait
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 15:16

Publié dans le Courrier Picard le 2 mars 2015

La bêtise humaine me laisse parfois sans voix. Heureusement je travaille dans la presse écrite. J’ai toujours trouvé très surprenant qu’un spectacle sportif puisse déchaîner des réactions violentes et cela n’épargne personne. Pour avoir beaucoup fréquenté les enceintes sportives, je sais que des gens bien sous tous rapports peuvent se transformer en parfaits hystériques dès que le coup d’envoi d’un match est donné. Et pour être tout à fait franc, je me suis moi-même surpris, devant ma télé, à martyriser mon canapé pour essayer d’aider l’équipe de France de rugby à extirper le ballon d’une mêlée ouverte. Mais cela est toujours resté entre mon canapé et moi. Il ne me viendrait jamais à l’idée de frapper mon voisin parce qu’il soutient les petits bonhommes en maillot vert plutôt que ceux en bleu ou de prier à très haute voix un arbitre de regagner au plus vite le petit coin. Alors quand je vois qu’à Argœuves, un match de football féminin, « entre amies », selon le président d’un des clubs concernés, a fini en baston pour un coup franc jugé litigieux, les bras m’en tombent. Essayant néanmoins de toujours positiver, je me suis dit que dans leur lutte pour la reconnaissance de l’égalité des sexes, les femmes avaient aussi le droit d’essayer de rattraper les hommes sur le front de l’imbécillité. Jusqu’à ce que je m’aperçoive que le principal responsable de la bagarre était un spectateur mâle. Raté ! Au royaume des abrutis, les hommes gardent encore une longueur d’avance.

Repost 0
Published by chblogacricri
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 14:03
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014
Lisbonne, septembre 2014

Lisbonne, septembre 2014

Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 16:03
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014
Porto, septembre 2014

Porto, septembre 2014

Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 12:54
Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)
Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)
Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)
Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)
Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)

Olargues et ses environs dans l'Hérault (août 2013)

Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 12:38
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat
Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat

Nouvel an 2014 sur l'île de Bréhat

Repost 0
Published by chblogacricri - dans photo
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 17:49

Publié dans le Courrier Picard le 23 février 2015

L.A. Woman des Doors. C’est le premier 33 tours que j’ai acheté au dé- but des années 70 et je l’ai encore. Comme tous les vinyles qui, ensuite, sont venus garnir mes étagères. C’est vous dire si je suis attaché à la conservation des objets et des symboles. C’est sûrement pour cela que la décision de la municipalité de Beauval de préempter, pour les sauver de la démolition, les restes du site Saint Frères m’est allé droit au cœur. Ce ne sont que quelques bâtiments en briques rouges ayant abrité des bureaux mais ce sont les dernières traces de la vie de cette usine à Beauval, un pan de notre histoire industrielle locale. Comme chez Cosserat à Amiens. Et c’est important de se souvenir. Toutes proportions gardées, à Berlin, après la chute du mur, on a détruit avec un enthousiasme compréhensible cette funeste construction avant de s’apercevoir qu’il était peut-être bon d’en garder un bout, comme un témoignage de cette incroyable page d’histoire. De même, pour ne pas oublier les horreurs de la barbarie nazie, on a conservé intacts des camps de concentration, ce qui au premier abord aurait pu surprendre. Et ces lieux de mémoire sont importants parce que, particulièrement en cette période agitée, ce sont des outils qui doivent permettre de tirer les le- çons de l’histoire. Comme celles de la montée des extrêmes, de la propagation des idées xénophobes, le repli sur soi et le nationalisme exacerbé lors de la première moitié du siècle dernier. Un peu plus de trente ans avant la sortie de L.A. Woman.

Repost 0
Published by chblogacricri - dans L'imparfait
commenter cet article